Home En balade Comment choisir sa poussette ?

Comment choisir sa poussette ?

by Maman Securange

Quelle poussette choisir ? C’est LA question existentielle quand on commence à s’interroger des équipements pour bébé et qu’on s’aperçoit qu’il existe des centaines, … que dis-je des milliers de modèles !

Clairement la poussette parfaite n’existe pas, ne cherchez pas le mouton à 5 pattes vous allez vous arracher les cheveux. Voyez ce qui est vraiment important pour vous au quotidien. Quand je dis au quotidien c’est-à-dire 350j par an et non pas juste pour les 15j de vacances par exemple. C’est un produit qui va vous servir tous les jours , que vous allez manipuler souvent, la plier, la déplier, faire passer sur les chemins près de chez vous, les trottoirs, ranger dans votre logement et dans votre voiture…

Elle va accueillir des heures de sommeil de votre tout petit, votre précieux alors choisissez la bien autant pour lui que pour vous !

Sommaire

Les premières questions essentielles pour choisir sa poussette

1 – Qu’est-ce qui est bien pour vous ?

Oui ça peut paraitre stupide comme question, mais savez-vous combien de gens ont choisit la même poussette que leur sœur, leur cousine, leur belle sœur ? Savez-vous combien de poussettes sont offertes directement sans que les parents n’interviennent dans le choix ? La poussette qui est bien pour eux n’est pas celle qui est bien pour vous. Ils n’ont pas les mêmes habitudes, les mêmes chemins, les mêmes trajets, le même logement, ni les mêmes attentes !

2 – Quel est votre mode de vie au quotidien ?

Encore une fois je vous parle du quotidien et des choses que vous faites régulièrement. Ne choisissez pas une poussette en prévision d’une rare sortie dans l’année. Ne sacrifiez pas votre quotidien 360j par an pour des choses ponctuelles.

  • Ne prenez pas une poussette tout-terrain parce que parfois vers chez vos parents vous allez faire une balade à la campagne
  • Ne prenez pas non plus une ultra compacte qui passe en bagage cabine pour 1 vol ou 2 par an

Dans ces contextes particuliers vous pouvez opter pour le prêt, la location ou simplement l’usage d’un bon porte-bébé par exemple. Avec le prix de certains-modèles aujourd’hui vous pouvez même opter pour une bonne poussette au quotidien et acheter un petit modèle premier prix à côté.

Demandez-vous bien :

  • Vous êtes plutôt citadin, vous vivez à la campagne ?
  • Vous aimez vous promener régulièrement en forêt, à la montagne, ou en ville ?
  • Les chemins près de chez vous sont des routes lisses, des graviers, des pavés, ou des chemins de terre ?

Ces questions-là vous orientent sur le type de poussette dont vous allez avoir besoin : citadine; tout-chemin ou tout-terrain ? Une vraie poussette TT sera plus lourde et plus encombrante en général, c’est un choix qu’il faut faire quand on en a un vrai usage régulier.

  • Est-ce que vous avez un ascenseur (petit ou grand) ?
  • Des marches à monter ?
  • Est-ce que vous prenez le métro

Cette question pour que vous veilliez à la largeur de la poussette si vous avez un petit ascenseur ou à son poids si vous devez la porter. Pour passer les portillons du métro on parle de moins de 50 cm de large env. Mais en revanche ne vous imposez pas de vouloir absolument une poussette légère et étroite si vous n’avez pas ces contraintes, vous risqueriez d’y perdre sur des points plus importants pour vous.

  • Est-ce que vous prenez la voiture tous les jours ? Juste le week-end ?
  • Quel est la taille de votre coffre ?
  • Est-ce que votre logement est grand, petit ? Y a-t-il un endroit ou laisser la poussette ouverte ?

Des questions à se poser pour le type de pliage de la poussette. Facile à faire tous les jours  ou seulement de temps en temps ? En un seul ou en 2 morceaux ? Est-ce que ça rentre dans votre coffre avec un sac à langer et des courses. Est-ce que la poussette tient debout pliée toute seule pour la ranger. C’est intéressant quand on a un petit logement et pas d’entrée pour stocker la poussette par exemple.

3 – Ne foncez pas tête baissée vers une ultra compacte

Forcement se pose la question de ces poussettes ultra compactes à la mode. On peut en avoir un vrai besoin en raison de son mode de vie ultra citadin avec un mini ascenseur ou un coffre tout petit, un petit logement et des voyages en avion très réguliers mais dans tous les autres cas, gardez en tête qu’une ultra compacte c’est au détriment de bien d’autres choses : du confort pour votre enfant, des tailles de roues raisonnables pour passer un peu partout, de bonnes suspensions pour éviter les vibrations à votre bébé, un guidon réglable, une assise réversible … etc.

Parfois une simple bonne poussette « compacte » sera parfaite et bien plus confortable et spacieuse que de courir à celui qui aura la plus petite 😉 .

4 – Ne vous faites pas avoir par les discours commerciaux !

La poussette bagage cabine

Haaaa je continue sur l’ultra compacte, attention au sujet bagage cabine. Même si la marque vous dira que ça passe… ça ne passera pas toujours ! Attention donc aux descriptifs alléchants vous indiquant que tel ou tel modèle pourra voyager avec vous : vérifier certaines choses auprès de votre compagnie avant de partir

Vous trouverez ici sur le webzine des explications une liste de poussettes dont les dimensions pliées sont inférieures ou égales aux dimensions IATA : pour rappel, (56 cm x 45 cm x 25 cm et généralement 10 kg)

Si c’est pour un rare voyage, voyez avec la compagnie si votre poussette ne peut pas aller en soute à la dernière minute et optez pour le porte-bébé pour embarquer.

La poussette tout-terrain, all terrain…

Voici encore une catégorie bien trop peu connue et souvent mal comprise. Une poussette VRAIMENT tout-terrain est un produit bien spécifique qui doit nécessairement avoir des pneus à air, des suspensions souples et mieux encore des suspensions réglables, 3 roues le plus souvent pour vraiment bien aborder les terrains (mais pas toujours) et pourquoi pas, suivant vos balades, une version avec frein au guidon pour réagir rapidement suivant le terrain.

5 – Quelle taille faites-vous ?

Si l’un des 2 parents est grand, une poussette avec guidon réglable va être nécessaire au risque de devoir marcher à côté de sa poussette pour ne pas butter dedans en marchant. Faites le test en magasin, mais surtout pas en mode balade tranquille dans le rayon, pensez au quotidien où il faudra marcher d’un pas rapide pour un rdv chez le médecin, l’heure de la crèche… etc ça change tout !

6 – Avez-vous besoin d’une nacelle ?

L’apogée de la poussette absolument vendu en trio est terminé. Maintenant vous avez de plus en plus souvent le choix et c’est très bien.

Une nacelle pour quoi faire ?

  • Surtout PAS pour les voyages en voiture.
  • En lit d’appoint en balade, dans la famille, les amis, si vous bougez régulièrement
  • En berceau ou lit cododo les premiers temps pour avoir bébé près de vous et qu’il soit assez grand et rassuré pour un vrai lit 60×120.
  • Elle peut être indispensable si la poussette n’est pas homologuée naissance. En effet certaines poussettes sont homologuées dès la naissance et peuvent accueillir directement bébé avec un nid d’ange par exemple. Pour cela l’inclinaison doit être parfaitement à plat. D’autres ne sont homologuées qu’à partir de 6 mois et plus et nécessitent l’usage de la nacelle au moins les premiers mois

7 – Voulez-vous une poussette réversible

Attention en effet toutes les poussettes ne se tournent, pas au choix, face monde et face parents. Seulement certains-modèles sont réversibles et dans certaines catégories de poussettes, type ultra compactes, c’est même très rare. Pensez-y, une poussette qui est toujours face monde c’est possible, mais vous sentez-vous capable de ne pas toujours avoir un œil sur bébé ? Il n’y a que vous qui pouvez le dire.

8 – N’achetez pas n’importe où

  • Attention à toutes ces offres alléchantes sur les réseaux sociaux, sur aliexpress ou wich qui semblent formidables mais qui malheureusement le plus souvent ne sont pas aux normes Européenne. Le plus embêtant c’est qu’on peut aussi retrouver ces produits chez Amazon ou C-discount vendus par des marchands étrangers.
  • Les premiers prix en grande surface sont une option mais malheureusement la qualité n’est pas toujours au RDV surtout dans la durée. On peut y trouver des produits intéressants qui tiennent la route mais cela reste un coup de poker et vous risquez de devoir racheter une 2ème poussette par la suite. Sans y mettre 800€ évidemment il est toujours mieux d’y mettre un petit budget minimum pour avoir quelque chose qui dure et qui pourra même faire un 2ème enfant. Les bonnes marques ont aussi l’avantage de proposer des SAV, ou parfois même de la vente de pièces détachées comme les roues, les freins, les mousses de guidon, ce qui permet de remettre la poussette en état pour bébé2, bébé 3 … etc
  • On peut aussi être tenté d’acheter à l’étranger pour payer un peu moins cher mais attention en cas de SAV tout sera plus compliqué.
  • Reste le marché de l’occasion évidemment. Faites en sorte de pouvoir voir et manipuler le produit, plutôt que les expéditions à distance. Si vous pouvez, demandez la facture d’origine pour éviter les mauvaises surprises de vol, revente ou contrefaçon. Faites en sorte de bien savoir de quoi se compose le produit à l’origine pour vous assurer qu’il ne manque rien.

Et bon courage dans ce choix

La vidéo live du Salon baby

Image droit d’auteurSergiy Tryapitsyn

A lire également

Leave a Comment