Home Non classé L’enfant et l’Eczéma

L’enfant et l’Eczéma

by Angélique

 

 

Peau sèche, rougeurs, démangeaisons certains enfants ne sont pas épargnés et ce dès le plus jeune âge ! Alors que faire, ou ne pas faire ? On se pose beaucoup de questions auxquelles les professionnels ont répondu hier lors de la rencontre #Hatoppyday. Une matinée riche d’échanges avec une dermatologue, une psychomotricienne et les laboratoires Ducray.

 

Sommaire

Pour commencer on va parler un peu technique et vocabulaire :

* Dartres : plaques un peu sèches souvent en forme de rond, qui peuvent devenir blanche sur les joues

* Dermatite atopique : c’est le vrai nom de l’eczéma. L’eczéma atopique est la forme la plus connue qui touche essentiellement les enfants en bas âge.

* L’atopie : maladie inflammatoire, pas forcément allergique

peau = dermatite atopique

poumons = asthme

yeux = conjonctivite allergique

nez = rhinite allergique

* La surinfection : peau qui suintes, qui fait des croutes

* L’herpès : un virus que nous attrapons tous et qui ne nous quitte jamais

*Les allergies de contact : réaction inflammatoire de la peau à certains produits

smartcapture

Comment reconnaitre une crise d’eczéma ?

Une poussée d’eczéma est caractérisée par des plaques rouges avec des bords non délimités. Elles peuvent être gonflées, suintantes ou sèches et rugueuses. Elle peut toucher toutes les parties du corps : bras, ventre, mains, visage…

La peau touchée fait mal, elle pique, brûle et démange. Le fait de gratter va aggraver la situation mais il est difficile de ne pas le faire.

En dehors de ses plaques rouges, la peau est sèche, elle tire.

Il est nécessaire de consulter un médecin afin qu’il pose le diagnostic.

 

smartcapture

 

Quelles sont les causes de l’eczéma ?

 

  • Les causes extérieures : les allergies aux acariens, de contact..
  • Les causes intérieures : le stress, la transpiration, un déséquilibre nutritionnel..
  • La génétique : le rôle de l’hérédité est majeur dans l’eczéma atopique

smartcapture

 

Les conseils au quotidien

 

 

Comme représentée sur l’illustration ci dessus, une peau atopique est une peau qui ne retient pas l’eau et donc qui se dessèche, il faut donc hydrater ! Avec une crème ou un baume émollient il faut nourrir cette peau dont la barrière naturelle faillit et laisse s’échapper trop d’eau et pénétrer plus d’allergènes. Attention la crème se passe uniquement sur les zones de peau sèche, elle ne se passe pas sur les plaques rouges.

En cas de poussées inflammatoire le seul traitement efficace sera à base de dermocorticoîdes ( prescrit par un médecin) . On a tendance en tant que parents à en avoir peur, a ne pas l’utiliser suffisamment mais ce sera le seul traitement qui bloquera cette poussée inflammatoire ! Une application cutanée et infime en cortisone comparée aux traitements par voie orale que peuvent prendre nos enfants lors de certaines maladies.

Il faut laver sa peau avec douceur, bannir tous les savons irritants comme le savon de Marseille ou tous les gels douche ultra parfumé, moussant .. Une huile lavante sans savon sans parfum est à privilégier. Il est recommandé également de réduire l’exposition à l’eau et donc de diminuer les bains en fréquence et durée. L’eau de la piscine avec un PH en dessous de 7 est également à proscrire.

Attention également à la fausse bonne idée des bains aux flocons d’avoine car qui dit peau atopique, dit terrain allergique potentiel. Et qui dit Avoine dit pollen .. et qui dit pollen dit allergie ..

On oublie également la toilette avec les lingettes remplies de produits agressifs et le lait de toilette si il n’est pas rincé.

Pour l’entretien du linge on bannit tout simplement les adoucissant qui restent dans les fibres du linge et provoquent des réactions. On hésite pas à rajouter un rinçage lors du cycle de lavage pour être sûr de retirer toutes traces de lessives.

Pour les vêtements, il est a privilégier les matières naturelles comme le coton, et faire attention aux étiquettes qui peuvent vite faire réagir la peau.

 

Les conseils anti grattage

Le premier des conseils est de couper les ongles courts et pour les plus petits leur faire porter des gants.

Il est important d’essayer de détourner l’attention de l’enfant. Lorsque la peau gratte vraiment de trop vous pouvez constituer une trousse anti grattage avec une brume d’eau thermale, des galets ou petites poches à placer au réfrigérateur ou encore le dos de la cuillère rafraichie et posé sur la peau qui démange apporteront une sensation de soulagement;

 

Les produits adaptés :

  • Crème ou baume ( à voir la texture que vous et votre enfant préférez ) émollient : Dexyane de Ducray ( nourrit, répare et apaise grâce à un agent anti grattage)
  • Huile lavante protectrice Dexyane de Ducray ( sans savon sans parfum)

Source photo : candiceheninparis

  • Pyjama sans coutures, sans étiquettes avec gants intégrés Malun

 

Un grand merci à MumToBeParty , aux laboratoires Ducray et à la fondation Dermatite Atopique.

A lire également

Leave a Comment